20 octobre 2013

 Changement de décor 

Depuis Taounate, rien ne va plus,
Tout se chamboule à notre vue.

Les montagnes colorées se sont aplaties
Devenant champs labourés et jaunis.

Olives et amandes sur marches d’escalier
Sont devenus citrons et graminées.

Oueds serpentiformes cracheurs de galets
Sont maintenant larges rivières aux abords un peu laids

Pistes tranquilles, sinueuses et défoncées
Ont laissé place à une lisse et monotone chaussée.

Petites maisons éparpillées à flanc de collines
Ont mué en fermes imprégnées de routine.

Mais notre marche, toujours la même
À la recherche d’une vie de bohème.